Effort citoyen pour le bien-être et la protection des équidés du Québec

DÉNONCEZ 1-844-ANIMAUX

Maltraitance et négligence

Traitement confidentiel en tout temps

Photo : Brigitte Faucher - animophoto.ca

Photo : Sophie Robichaud

Photo : shutterstock.ocm

Photo : Brigitte Faucher, Animophoto.ca

À PROPOS

Le 1er septembre 2011, Louise Branchaud faisait une première dénonciation auprès du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) pour sortir de la négligence une harde de chevaux de l’île d’Orléans. On les appellera « les chevaux de l’île » .

 

Les chevaux de l’île sont aujourd’hui tous morts. Ils sont morts sous le regard du MAPAQ et des autorités policières qui n’ont jamais fait leur travail. L’auraient-ils fait qu’ils auraient exhumé eux-mêmes les corps de cinq chevaux ensevelis sans dignité dans le fumier. Ce sera Louise Branchaud, le 5 juillet 2013, qui fera le travail à leur place.

 

Promesse était le nom d’un petit étalon de 18 mois qui a été une des victimes du système. A ce petit, Louise Branchaud avait fait la promesse de le sortir, lui et ses congénères, de leur merdier.

 

Les chevaux de l’île ne seront pas morts en vain. L’effort tenir Promesse continuera pour s’assurer que plus jamais un cheval du Québec ne souffre comme ils ont souffert. Les chevaux de l’île n’auraient jamais dû mourir.

 

Le négligent est la pointe de l’iceberg. Pour Tenir Promesse, il faut aujourd’hui s’assurer que ministères et autorités policières travaillent en synergie. Ces ministères sont le Ministère de la Santé et des services sociaux et le MAPAQ.  Parce que la négligence est trop souvent la conséquence de psychopathologies que l’on doit traiter.  Le problème doit être pris à la racine pour que l’individu et l’animal soient protégés.

 

L’effort Tenir Promesse est maintenant celui de la défense des droits de tous les chevaux du Québec, un à la fois ou tous ensemble.

 

ON TIENT PROMESSE

INITIATRICE

VÉTERINAIRE

REFUGE-MÈRE

LOUISE BRANCHAUD

DENYS FRAPPIER, DMV

LE REFUGE SARAH-JANE CHRISTINE BÉLANGER

LES AMBASSADRICES

ÉDUCATION, SENSIBILISATION, COLLECTES DE FONDS

UNE COMMUNAUTÉ EN VEILLE CITOYENNE

DONNER

PARCE QUE QUAND ON PEUT, ON DOIT.

ET ON NE PEUT QUE GRÂCE À VOUS.  LE MONTANT N'A PAS D'IMPORTANCE.  LE GESTE, LUI, FAIT TOUTE LA DIFFÉRENCE. MERCI.

Avant de donner, sachez que Tenir Promesse n'est pas organisme sans buts lucratifs et n'a pas de statut.  Pour cette raison, nous ne pouvons émettre de reçu.  Il n'en demeure pas moins que vos dons sont gérés avec rigueur et qu'ils vont directement aux actions associées à notre mission. Merci.

PAYPAL

VIREMENT INTERAC

PROMO

PROMESSE

FACILE ET SÉCURITAIRE

DIRECTEMENT DE VOTRE COMPTE BANCAIRE AU NÔTRE

PLANIFIEZ VOS DONS MENSUELS AUX LUNDI-DONS

VÊTEMENTS & ACCESSOIRES SIGNATURE

20% DE PRIX DE VENTE VA DIRECTEMENT  AU FONDS DE TENIR PROMESSE.

UTILISEZ L'ADRESSE DON@TENIRPROMESSE.ORG

MISSION

DÉFENDRE LEURS DROITS, UN CHEVAL À LA FOIS OU TOUS ENSEMBLE.

 

COLLABORER

 Avec le citoyen qui dénonce |  Avec les autorités et paliers gouvernementaux | Avec les organisations partageant nos valeurs  | Pour que le cheval ait droit à la dignité | Parce qu'il mérite le respect.

AIDER

 Le cheval en détresse  |  Le cheval négligé | Le cheval otage | Le soutien d'urgence |  L'humain dans sa relation avec le cheval .

CONSCIENTISER

 Parce que l'abus et la négligence d'un animal sont les germes de la criminalité et révélateur de psychopathies que l'on doit adresser |  Parce que dénoncer est aider et un devoir citoyen qu'il faut exercer  | Pour comprendre le bien qui vient du cheval | Pour mieux vivre en société.

On ne sait pas vraiment d’où elle vient, ni ce qu’elle a vécu. Ce qui ne trompe pas, c’est cette blessure qui porte la signature de la négligence et la souffrance qu’elle combat depuis des années.

 

Elle est arrivée chez Christine Bélanger du refuge de Sarah-Jane  fatiguée, amaigrie et souffrante après avoir été ramassée à l’encan, car on en aurait pas voulu à la viande. Christine en a vu d’autres, son refuge est le gîte de bien des mal-aimés. Il sera aussi celui de First Lady.

 

Le premier examen vétérinaire fait sur place n’a pas permis de mesurer toute la gravité de la blessure de First Lady.

 

Il aura fallu que l’équipe médicale de l’hôpital vétérinaire équin de l’Université de Montréal pour connaître la gravité de son état et du coup, le poids de sa souffrance.

 

Coût de l'intervention : 5000$

Financement: Collectes de fonds d’urgence

Vu sur le site d’annonces classés Kijiji, il s’en allait à l’abattoir si il n’était pas vendu. La publicité a soulevé le tollé chez les internautes qui ont vu la publicité faire le tour des médias sociaux.

 

Un tout petit cheval, tout jeune qui a la vie devant lui n’irait pas à l’abattoir, du moins c’est la décision qui s’est prise dans une chaumière de Lanaudière  au Québec, où une famille a tout mis en œuvre pour le sauver.

 

Un peu avant la fête de Noël, le Petite cheval de Noël trouvait un pré pour la vie.  Une magnifique histoire de solidarité entre une famille et des gens de partout qui ont mis l’épaule à la roue pour le sauvetage de ce mignon petit équidé.

 

 

Coût de l'intervention : 1000$

Financement: Collectes de fonds d’urgence et fonds privés

105 de fièvre, cote de chair de 1,aucune réponse au stimulus, Tenir Promesse aujourd'hui voulait dire abréger les souffrances d’Harmonie.

 

À la mi-décembre elle et son compagnon étaient dans un état de détresse grave, dans un logement sans eau et sans nourriture. Le MAPAQ a répondu à un signalement sans faire appel à un vétérinaire équin.

 

Le compagnon d’Harmonie, Lincoln, est mort de faim et de soif le 4 janvier. Appelez à l’aide pour sauver Harmonie, Tenir Promesse est allée sur les lieux accompagnés par Christine Bélanger et le Dr Denys Frappier, DMV équin.

 

Isabella, nom d’origine de la jument, a été cédée à Louise Branchaud (Tenir Promesse). On ne pouvait plus rien pour elle. Le Dr Frappier a euthanasié. Harmonie. Elle est partie entourée et bercée par Christine.

 

Elle est partie aimée.

 

Coût de l'intervention : 500$

Financement: Tenir Promesse

 

 

suivante

retour aux interventions

C’était l’enfer.  Un bâtiment qui ressemblait aux maisons de carton des favelas.  À l’intérieur, des chevaux, des volailles, une chèvre et un chien. De l’automne au printemps, ils étaient enfermés sans voir le jour.  Ils n’avaient la visite de la personne « responsable » qu’une à deux fois par semaine.  En hiver, ils devaient tenir le coup avec de l’eau gelée et la chaleur de leur corps.

 

Depuis des années, ce lieu est la ferme des horreurs.  Incapable de venir à bout du système, les citoyens nous ont contactés à bout de souffle. Le travail de Tenir Promesse a été de travailler avec les autorités pour fermer le lieu.  Avec la collaboration de plusieurs instances, des amis de Promesse et des citoyens, il a été possible de justifier la fermeture du site.  À la fin d’avril, le bâtiment était démoli et plus jamais un animal ne souffrira dans ce geôle.

 

Ce sauvetage est doux-amer. Malheureusement, malgré la mobilisation de nombreux citoyens, nous n’avons pu récupérer les animaux. Nous avons passé des journées entières à les chercher, mais n’avons pu les retrouver.  Nous avons les avons perdus, mais combien d’autres ne souffrirons plus grâce à eux.  Nous les garderons dans nos cœurs.

 

 

Coût de l'intervention: 0$

 

CE QU'ON DIT DE NOUS

''Tenir Promesse has recently accomplished shutting down an abusive farm animal (horses etc.) situation which I had given up hope on. Several years ago, I tried every means at my disposal, including hiring a criminal lawyer and getting the SQ involved, only to hit a brick wall every time.

 

Someone recommended Louise of Tenir Promesse a couple of months ago as a possible means to bring the dreadful situation to an end, and I am more than impressed by her competence to get things done and her bulldog determination, not to mention her generous heart for horses. Chapeau, Louise. ''

 

P.M. Montreal

 

retour aux interventions

Princesse Kalie nous a quittés à la fin juillet 2014.  Gourmande continue à vivre heureuse dans un pré de Lanaudière où elle a de nouveaux amis.

C’est une amie de Tenir Promesse qui nous a informés qu’elles avaient besoin d’aide. Elles étaient aimées depuis 17 ans par un propriétaire dont l’âge et les moyens rendaient difficile la continuité de leur précieuse relation.

 

Ce n’était pas un moment facile. Le départ de Gourmande et Kali allait laisser un vide immense dans le cœur de celui qui les avait accompagnés depuis si longtemps. Quelques coups de fil et on avait compris qu’aider les chevaux était aider l’homme. Alors, on a donné un coup de main à la Vie pour rendre tout ce beau monde heureux.

 

La belle Kali, 32 ans, était émaciée. Il ne lui restait que quelques molaires ce qui rendait la mastication presque impossible. L’intervention de Tenir Promesse a commencé par s’assurer que Kali pourrait s’alimenter correctement en mangeant de la nourriture molle ou « mash ». 36 heures après avoir parlé au propriétaire, les amies de Promesse étaient sur les lieux avec les provisions pour Kali. En quelques jours, on pouvait déjà voir une différence sur la mamie.

 

Quant à Gourmande, une petite ponette rigolote de 25 ans, elle est atteinte du syndrome de Cushing, une maladie gériatrique caractérisée par un hypercortisolisme chronique. La petite aura besoin de soins, mais rien qui ne lui empêche de filer des beaux jours au pré.

 

Les amis de Promesse se sont mis à la recherche d’une solution qui rendrait heureux le propriétaire et garderait les deux vieilles amies ensemble. Cette solution est arrivée avec un coup de cœur et il n’a pas fallu plus d’une journée pour que les Dames de Lanaudière aient une nouvelle maison.

 

Grâce à vos dons, Tenir Promesse a pu offrir les soins vétérinaires, le parage, le transport et la nourriture requise par l’état de Kali.

 

Merci à vous tous qui contribuez par vos dons.

 

Coût de l'intervention: +/ — 700 $

Financement : Tenir Promesse

CE QU'ON NOUS A DIT

« Bonjour! Un petit mot avant d'aller au lit! Suite à votre téléphone de ce matin, honnêtement j'étais sur la déprime, j'ai chercher un récupérateur de carcasse, je n'en trouvais pas, j'ai abandonné! Je n'acceptais pas le scénario! Quelques heures plus tard, un téléphone de Nathalie, elle me dit qu' elle prend les deux chevaux à sa charge! Ce soir ils sont venus avec de la nourriture, moulée, vitamines,...! Incroyable des personnes comme ça! Je suis touché au plus profond! Mais je ne comprends pas! D'où vient cet amour?!

 

Je ne comprends pas! Je leur ai dit! Tout ça a cause de vous! Je ne sais pas si un jour je pourrai le rendre! Oui je pouvais vendre le foin et payer les coûts de la mise à mort, mais ça m'attristait! Maintenant c'est eux qui en ont la responsabilité! Pour moi c'est gros comme responsabilité! Bon j'arrête ça! Je suis étonné que dans cette vie il y ait des gens comme vous! Un gros merci, j'espère que je pourrai le rendre! Normand »

C'est arrivé après la première coupe.  Le foin était engrangé, on était près pour un autre hiver.  Sournoisement, dans la nuit, tout s'enflamme: un feu de foin.

 

Des 8 chevaux que logeait l'écurie, 7 survivront.  Celui que l'on a perdu était précieux au coeur d'une jeune fille à qui il faudra longtemps pour revoir les couleurs de son arc-en-ciel.

 

On l'a appris par le bulletin de nouvelles.  On a trouvé la famille qui était en quête de licols, de laisses et d'autres babioles. Un solidarité hors du commun entre les propriétaires de chevaux du voisinage ont permis de répondre à ces besoins.

 

Mais il fallait du foin pour les survivants.  Tenir Promesse à travers son fonds d'urgence et des dons spontanés des amis de Promesse ont permis de versé à la famille des sous qui ont contribué à l'achat de foin.

 

Coût de l'intervention : 500$

Financement: Tenir Promesse et collecte de fonds d'urgence

Il n’avait pas de nom, alors ils l’ont appelé Promesse. Petit poney de 8 mois, il avait une bien vilaine blessure au visage. Ses propriétaires, incapables de l’immobiliser, ont appelé Tenir Promesse. On a béké bobo et le petit Promesse en est bien heureux.

 

Coût de l'intervention: 0$

 

 

 

Maman est une grande malade que l'on a parquée dans une écurie "en attendant" .  Elle a attendu longtemps.  D'abord la visite de son propriétaire, ensuite quelqu'un pour l'aider à soigner une condition pulmonaire grave. Personne n'est venue.

 

Fatiguée de la voir souffrante, la gestionnaire d'écurie a convoqué le propriétaire pour lui dire qu'il faut faire quelque chose: "parfait, elle partira pour l'abattoir lundi".

 

Maman a une petite qu'il est grand temps de sevrer, de manipuler et de chérir. Toutes ces semaines à regarder mère et fille vivre côte-à-côté n'allait pas avoir une fin vers l'abattoir

 

Le coup de fil est arrivé un samedi soir.  Il fallait tenter de sauver mère et fille bien que l'on se doute de la gravité de l'état de maman. En moins de 24 heures on a tenu Promesse.  Maman et la petite étaient céder à Tenir Promesse.  Le lundi, jour où on aurait dû envoyer maman à l'abattoir, elle était plutôt entourée d'amour et sous la main d'une vétérinaire  bienveillante.

Bébé va bien, mais maman non.  Son état demande des soins coûteux que l'on ne peut assumer.  Nous n'avions pas d'autres pistes de solution que l'euthanasie.  Pour une vétérinaire qui tenait Promesse, l'espoir était dans le transfert de maman vers la ferme d'enseignement de la faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal où elle aurait droit aux meilleurs soins pour le reste de ses jours en devenant une jument d'apprentissage.  On s'est croisés les doigts.  La réponse est arrivée le mardi: l'UdeM a dit oui.

 

On a eu des frissons.  On a laissé s'échapper l'angoisse dans un soupir.  On venait de sauver deux vies.

 

Comme c'est un must, les noms de la négligence ont laissé place à des noms pour une vie nouvelle: maman s'appellera dorénavant FlaVIE et sa petite EnJOY.

 

Ces deux sauvetages, nous les devons à un effort de solidarité entre tous les amis de Promesse et la générosité et la bienveillance d'une vétérinaire qui a tenu Promesse.

 

Nous remercions les donateurs qui se sont mobilisés pour amasser des fonds en urgence.  Nous remercions le Dr Denys Frappier, D.M.V. équin et vétérinaire de Promesse.

 

Cependant, notre coeur va vers la Dre Stéphanie Girard, D.M.V. équin à qui l'on dit "merci" en lui faisant un gros colleux.  De même, nous remercions l'équipe du Service vétérinaire Nadia Tremblay pour leur confiance et leur soutien.  Il en va de même pour la faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal qui a eu la générosité de l'accueillir.

 

Merci à vous tous puisqu'à ce jour, le sauvetage de FlaVIE et EnJOY est sans aucun doute le plus beau de notre histoire.

 

 

Coût de l'intervention: +/ — 1100$

Financement : Tenir Promesse

Maman FlaVIE

Bébé EnJOY

Coup de fil en milieu de journée : un cheval est mort, un autre sera euthanasié. Il en reste deux. À ces deux chevaux, nous devons la Vie.

 

Feliz est le plus inquiétant. Un athlète du passé, il était dans un état de chair de 1,5. Il a 15 ans, un bel âge pour un cheval. Nous avons eu peur de le perdre. « Une nuit de plus et ça y était », nous dira le vétérinaire qui nous attendait au refuge ce samedi soir d’octobre.

 

Allegria, une jolie fille de 7 ans ayant une meilleure condition de chair, a eu plus de chance.

 

Une nouvelle vie commence. Leur bonheur sera dans un pré et sous la main aimante de Christine.

 

Coût de l'intervention: +/- 3000$

Financement:  Tenir Promesse

Feliz

(photo d'Allegria à venir)

Big John (à gauche) nous a quittés un peu plus d'une semaine après son arrivée.  Au refuge, nous avons compris qu'il préférait mourir plutôt que de vivre sans son compagnon humain.  Nous l'avons accompagné.

Un merveilleux monsieur qui a vu sa vie basculer à appeler Promesse à l'aide. Nous avons été là.

 

Deux beaux garçons ont trouvé un pré à vie. L'humain qui appelle à l'aide est aussi important pour Promesse que le cheval mal aimé. Nous avons aussi la mission d'aider l'humain dans sa relation avec le cheval et ce que nous avons accompli.

 

Ces beaux chevaux ont été aimés comme on voudrait qu'ils le soient tous. La vie aura voulu que l'on ait à se séparer. La peine est grande, mais le baume sera le pré à vie qui vient aujourd'hui de Promesse.

 

Coût de l'intervention: 0$

 

"Merci à Louise et Christine, elles ont tous fait pour le (Big John) sauver.

 

Merci de tout mon cœur à vous tous qui protégez les chevaux et aussi les humains qui se trouvent parfois devant un choix difficile et sans porte de sortie.

 

Heureusement que la Providence vous a mis sur mon chemin. Mon cœur est avec vous.

 

Mitch (compagnon humain de Big John)

CE QU'ON DIT DE NOUS

ATHLÈTES

PROMESSE EN CIRCUIT

ILS SONT DE LA RELÈVE OU ÉTABLIS. ILS PARCOURENT LES CIRCUITS DU QUÉBEC ET D'AILLEURS EN PRATIQUANT LEUR SPORT, MAIS AUSSI POUR FAIRE CONNAÎTRE TENIR PROMESSE ET SA MISSION.  ILS LE FONT VOLONTAIREMENT PARCE QU'ILS PARTAGENT NOS VALEURS.

 

NOUS LES SALUONS.

PARTENAIRES

POUR TOUT CE QUE VOUS FAITES POUR NOUS, MERCI.

Dr Denys Frappier, D.M.V, hippiâtre | Dre Karen Rodier, DMV équin, (Capitale nationale - Chaudière-Appalaches |Dr Rex Decroix, D.M.V équin (Lanaudière/Basses Laurentides) | Stewart Dionne, maréchal (Capitale nationale)  | Sophie Robichaud et le Centre équestre Intégrité  | Les ambassadrices de Promesse et le Centre Équestre des Mille Isles | Michel Gareau et les thérapies magnétiques Centurion Québec | Tous nos merveilleux donateurs et les ami(e)s de Promesse :)

 

MÉDIA

PARFOIS, ON FAIT LES MÉDIAS.

 

TVA Nouvelles

Dénoncez la maltraitance faite aux chevaux

Radio-Canada

Sauvetage de Feliz et Allegria

NOUS JOINDRE

418.564.2172

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

​En photo, Bébé, petite frisonne des Chevaux de l'île, morte le 14 juin 2012 avec Promesse. Ils avaient 2 ans.  On les a perdus de négligence et d'indifférence.

 

C'est en leur mémoire que l'on fait ce que l'on fait ce que l'on fait.

 

SUIVEZ NOS INTERVENTIONS ET NOS NOUVELLES SUR FACEBOOK.

 

© 2014 Louise Branchaud pour Tenir Promesse. Tous droits réservés.

Crédits photos: Shutterstock.com, Brigitte Faucher AnimoPhoto, Sophie Robichaud,  Sylvie Tremblay,  Louise Branchaud

et tous les photographes associés aux athlètes de Promesse. Merci à tous.